événement

Euroquestions | La réforme du pacte budgétaire européen : Concilier besoins de consolidation et d’investissement public

| 23/02/2022 | 14:30 |
Conférence |

PARTNERSHIP

PARTENAIRES

S’il y a un large consensus que le cadre budgétaire européen doit être réformé – trop complexe, trop volatile, et inadapté au niveau de l’endettement consécutif à la crise du Covid -, de nombreux points de divergence persistent parmi les décideurs politiques sur l’avenir du Pacte de stabilité et de croissance.

Faut-il le rendre plus flexible pour faciliter l’investissement public afin de faire face à la crise climatique et faire de l’autonomie stratégique européenne une réalité ? Faut-il en revanche rendre son application plus stricte afin de réduire la dette publique des États-Membres de façon moins politisée ? Pour maîtriser la crise Covid-19, la Commission européenne a suspendu les règles budgétaires européennes jusqu’à fin 2022. A la suite de son réexamen de la gouvernance économique de l’UE lancé en octobre 2021, elle veut proposer une réforme dans les prochains mois pour faciliter une réforme avant 2023. L’arrivée du nouveau gouvernement allemand a intensifié le débat parmi les Vingt-Sept. La réforme du cadre budgétaire européen sera discutée à l’Ecofin des 25 et 26 février, avant le Conseil européen informel des 10 et 11 mars dédié notamment à ce sujet.

Cet Euroquestions sera l’occasion de discuter des pistes potentielles d’un compromis politique autour d’une réforme du cadre budgétaire européen. Nous accueillerons Andreas Eisl, notre chercheur en politiques macroéconomiques et budgétaires, dette publique et investissements pour aborder ces enjeux.

REVOIR LA VIDEO

S’il y a un large consensus que le cadre budgétaire européen doit être réformé – trop complexe, trop volatile, et inadapté au niveau de l’endettement consécutif à la crise du Covid -, de nombreux points de divergence persistent parmi les décideurs politiques sur l’avenir du Pacte de stabilité et de croissance.

Faut-il le rendre plus flexible pour faciliter l’investissement public afin de faire face à la crise climatique et faire de l’autonomie stratégique européenne une réalité ? Faut-il en revanche rendre son application plus stricte afin de réduire la dette publique des États-Membres de façon moins politisée ? Pour maîtriser la crise Covid-19, la Commission européenne a suspendu les règles budgétaires européennes jusqu’à fin 2022. A la suite de son réexamen de la gouvernance économique de l’UE lancé en octobre 2021, elle veut proposer une réforme dans les prochains mois pour faciliter une réforme avant 2023. L’arrivée du nouveau gouvernement allemand a intensifié le débat parmi les Vingt-Sept. La réforme du cadre budgétaire européen sera discutée à l’Ecofin des 25 et 26 février, avant le Conseil européen informel des 10 et 11 mars dédié notamment à ce sujet.

Cet Euroquestions sera l’occasion de discuter des pistes potentielles d’un compromis politique autour d’une réforme du cadre budgétaire européen. Nous accueillerons Andreas Eisl, notre chercheur en politiques macroéconomiques et budgétaires, dette publique et investissements pour aborder ces enjeux.

REVOIR LA VIDEO

SUR LE MÊME THÈME

ON THE SAME THEME

PUBLICATIONS

Voir plus
Load more

MÉDIAS

MEDIAS

Voir plus
Load more

ÉVÉNEMENTS

EVENTS

Voir plus
Load more