Décryptage

Baisse de la natalité en Europe

Faire face à l’urgence démographique

| 19/07/2022

Citer cet article

Marchais I. 2022. «Baisse de la natalité en Europe. Faire face à l’urgence démographique », Décryptage, Paris : Institut Jacques Delors, 19 juillet.


Introduction

Le « vieux continent » n’est pas qu’une expression. L’Union européenne se trouve confrontée à un défi majeur : sa population diminuera d’ici à 2100 de près de 7% par rapport à 2019 (-31 millions de personnes). Après des années d’augmentation continue, elle culminera à 449 millions de personnes en 2026 avant de baisser progressivement, pour atteindre environ 441 millions en 2050 puis 416 millions à la fin du siècle, hors élargissement.

L’« hiver démographique » dénoncé entre autres par le Pape François est notamment lié au fait que les « baby-boomers » nées dans les années 1950-1960 ne sont plus en âge de procréer, que des générations significativement moins nombreuses leur succèdent dans l’échelle des âges et que les jeunes femmes ont en moyenne moins d’enfants que leurs mères.
Tous concernés par cette évolution, bien que dans des proportions variables, les États membres de l’UE tentent de mettre en place ou de renforcer leur politique familiale. À défaut de disposer de compétences propres dans ce domaine, l’Union européenne agit quant à elle sur divers leviers, comme la conciliation entre vie privée et vie professionnelle ou l’égalité entre hommes et femmes.

SUR LE MÊME THÈME

ON THE SAME THEME

PUBLICATIONS

Voir plus
Load more

MÉDIAS

MEDIAS

Voir plus
Load more

ÉVÉNEMENTS

EVENTS

Voir plus
Load more