Policy Paper 58
 

Chypre et l’UE : état des lieux et défis

Alors que Chypre assure la présidente tournante du Conseil de l’UE, Notre Europe vous propose un état des lieux de la situation actuelle du pays et des principaux défis auxquels il est confronté. Jean-François Drevet et Andreas Theophanous confrontent leurs points de vue sur les principaux enjeux économiques, politiques et stratégiques et évoquent la question de la réunification de l’île.

Policy Paper

Depuis le 1er juillet 2012, Chypre assure la présidence tournante du Conseil de l’UE pour la première fois depuis son adhésion à l’UE en mai 2004. Il s’agit d’un immense défi pour ce pays, durement touché par la crise économique et financière affectant la Grèce et l’Europe, et qui est partiellement occupé par un pays tiers, lui-même candidat à l’adhésion à l’UE.

L’un des aspects intéressants de ce Policy Paper tient à la confrontation entre deux points de vue, « externe » et « interne », sur la question chypriote. Il comporte en effet deux contributions de Jean-François Drevet et Andreas Theophanous, qui offrent un état des lieux de la situation à Chypre et présentant les principaux défis auxquels le pays est confronté.

Ces contributions reviennent sur le passé, de la naissance de la République de Chypre à son adhésion à l’UE, tout en tenant compte des aspects politiques et économiques. Elles analysent aussi les principaux objectifs stratégiques actuels, présentent le programme de la présidence chypriote du Conseil de l’UE et examinent la faisabilité d’une réunification de l’île.

Ce Policy Paper est co-publié avec le Cyprus Center for European and International Affairs (CCEIA). Il est disponible en français, anglais et grec.