Policy Paper 114
 

Contrôles aux frontières et droit d’asile : quel nouveau cap pour l’UE ?

Ce Policy Paper de Corinne Balleix dresse un bilan de de la politique européenne en matière de contrôle aux frontières et de droit d’asile, et du manque de solidarité entre États membres, pour analyser les défis de l’UE dans ces domaines.

|   19/06/2014             |   Corinne Balleix             |   Europe dans le monde
Policy Paper

À la fin de l’année, le programme de Stockholm, qui a fixé l’agenda de l’action de l’UE dans les domaines de l’espace de liberté, de sécurité et de justice, arrivera à son terme. Ce programme clôture 15 années au cours desquelles 3 programmes quinquennaux se sont succédé pour définir les orientations dans les domaines de l’asile, de l’immigration, de la coopération policière et judiciaire en matière pénale et de la coopération civile (1999-2004 Tampere ; 2004-2009 La Haye ; 2009-2014 Stockholm).
 

 

Alors que le Conseil européen des 26-27 juin 2014 doit définir les nouvelles orientations stratégiques post-Stockholm, quels sont les défis à relever en matière de contrôles aux frontières et de droit d’asile ?
 

Dans ce contexte, le Policy Paper de Corinne Balleix présente :
 

1. Un bilan de ce qui a été entrepris au niveau européen pour le contrôle des frontières et le droit d’asile
2. Une évaluation des mécanismes de solidarité établi entre les États membres
3. Des recommandations pour relever les défis du programme post-Stockholm : concilier externalisation accrue de la politique migratoire et préservation du droit d’asile