Rapports
 

Déficit de croissance et chômage : le coût de la non coopération

En poursuivant son objectif de participer aux débats sur l’avenir de l’Europe, notre Association publie, sous sa responsabilité, des synthèses sous la rubrique « Problématiques européennes ».
Mais elle entend surtout coopérer avec les milieux académiques et intellectuels, soit dans le cadre de séminaires, soit à propos d’études confiées à des personnalités et publiées sous leur propre responsabilité.

|   28/02/2007             |   Pierre-Alain Muet   |   Jacques Delors             |   Travail et affaires sociales
Rapports

En poursuivant son objectif de participer aux débats sur l’avenir de l’Europe, notre Association publie, sous sa responsabilité, des synthèses sous la rubrique « Problématiques européennes ».  

Mais elle entend surtout coopérer avec les milieux académiques et intellectuels, soit dans le cadre de séminaires, soit à propos d’études confiées à des personnalités et publiées sous leur propre responsabilité.  

La première d’entre elles a été confiée à Pierre-Alain MUET, Professeur à l’Ecole Polytechnique et Directeur du Département d’Econométrie de I’OFCE. Elle concerne l’une de nos interrogations essentielles : comment retrouver en Europe les voies d’un développement durable et fortement créateur d’emplois ?  

A cet égard, une analyse du passé récent constitue un préalable, car, comme le montre l’auteur, il aurait été possible, gr ce à une réelle coopération entre les politiques économiques nationales, d’obtenir, depuis 1992, de meilleurs résultats en matière de croissance économique et de créations d’emplois.  

Cette étude constitue la meilleure des introductions à la réflexion et à l’action que mène Notre Europe,en faveur d’une conception équilibrée de l’Union Economique et Monétaire, ce qui, après tout, correspond à l’esprit et à la lettre du Traité de Maastricht.