Rapports
 

France, 24-30 août 2009 – Les mots de l’Europe : ce que les français attendent

Pour Notre Europe et Libération, l’Institut Médiascopie a mené cet été une enquête auprès des Français, en testant 100 mots liés à l’Union Européenne. Les 300 personnes interrogées ont eu pour but de placer ces mots sur une double échelle de protection et d’importance pour l’avenir.

|   24/08/2009             |   Médiascopie   |               |   Démocratie et citoyenneté
Rapports

Les 100 mots de l’Europe : « la paix » reste la valeur et l’attente principale des Français vis-à -vis de l’Union Européenne

Pour le think tank Notre Europe et le quotidien Libération, L’Institut Médiascopie a mené une enquête auprès des Français, du 24 au 30 août dernier, en testant 100 mots liés à l’Union Européenne. Pour les 300 personnes interrogées, le but était de placer ces mots sur une double échelle de protection et d’importance pour l’avenir. La majorité des mots testés ont été notés positivement, et montrent que les Français placent la « paix » comme valeur fondamentale et au-dessus de tout. Cette dernière doit être une réelle garantie face aux anciennes menaces qui restent présentes à l’esprit (« fascisme », « intégrisme » et « Tchernobyl ») et aux nouvelles (« terrorisme », « immigration clandestine », « discriminations », « OGM » ou « paradis fiscaux ») qui sont placées en dessous de 5 sur une échelle allant de 0 (« ce mot me menace) à 10 (« ce mot me protège).

Les résultats de l’étude ont permis d’identifier 6 grandes attentes chez les Français :

  1. Le développement durable : Les Français souhaitent que le développement durable (quatrième mot le plus protecteur) soit pris en compte au niveau environnemental et social (Europe sociale étant très bien notée).
  2. La paix et la démocratie : « Paix », « Principe de laà¯cité », « droits des citoyens européens », « opinion publique européenne » sont les mots les mieux placés : ils sont jugés protecteurs et déterminants pour l’avenir.
  3. Les identités multiples : Les Français ressentent le besoin de préserver un ancrage local fort (le mot produits AOC par exemple est un des plus protecteurs et déterminants) mais conjuguent identités européenne et nationale sans difficultés.
  4. La sécurité : l’Europe est attendue comme protectrice et les initiatives en matière de justice et de défense sont bien notées.
  5. La croissance : La crise inquiète les Français mais ils voient dans l’Union Européenne un moteur déterminant pour la relance.
  6. La libre circulation : Les Français attendent de l’Europe des échanges facilités par une libre circulation et du lien social renforcé.

Cette étude montre également que les mots appartenant au passé tels que les fondements du projet européen, les hommes, les oeuvres et les objectifs fondateurs de la construction européenne sont très bien notés.