Décryptage
 

La campagne pour les élections européennes : quels thèmes ? quels clivages ?

La note qui suit fait partie d’une séquence qui a débuté par la publication le 25 octobre 2018 de la note « Parlement européen 2019 : Quel hémicycle ? Quelle Europe ? », et sera suivie par d’autres publications d’ici les élections européennes des 23-26 mai 2019.

Décryptage

À quoi pourrait ressembler la campagne des élections européennes ?

Plusieurs thématiques devraient dominer la campagne, anciennes ou plus nouvelles. Leur dimension européenne sera plus marquée que lors des scrutins précédents. Certaines seront traitées de manière plus polémique, pour des raisons de symbolique politique, d’autres apparaitront d’une manière plus positive. Certaines seront instrumentalisées, comme c’est la règle, à travers des clivages et/ou des polarisations. Même si ces clivages ne reflètent pas nécessairement la diversité européenne, ni sa complexité, ils ont l’avantage d’aider à structurer la pensée et les débats.

Mais la campagne ne se réduira pas à un seul clivage. Ils se croiseront. Au sein même des clivages, des lignes de partage se feront jour. D’autres resteront cachés, par exemple des clivages géographiques. Ils n’en sont pas moins structurants.

Et nous devons aussi nous attendre à des désinformations, dont les techniques ont prospéré depuis 2014, et qu’il faut aussi, désormais, prendre en compte.

La note qui suit explore 11 thèmes et 4 clivages que la campagne des élections européennes qui s’annonce devrait mettre en scène.

Vous pouvez également lire la précédente note du groupe de travail de l’Institut Jacques Delors sur les élections européennes : « Parlement européen 2019 : Quel hémicycle ? Quelle Europe ? ».