Autres documents
 

La sécurité européenne après la Libye et l’Ukraine : quel leadership ?

Cette Synthèse vise à présenter les principales idées débattues lors du séminaire « La sécurité européenne après la Libye et l’Ukraine : quel leadership ? », organisé par NE-IJD en partenariat avec l’IAI le 29 avril 2014 à Paris.

|   28/07/2014             |   Nicole Gnesotto   |   Chiara Rosselli   |   Morgan Timme             |   Europe dans le monde
Autres documents

Les récentes crises qui ont eu lieu en Ukraine et en Libye ont souligné la nécessité d’engager un débat sur l’objectif et la structure de la défense européenne commune.

Dans cette optique, Notre Europe – Institut Jacques Delors a organisé le 29 avril 2014, en partenariat avec l’Istituto Affari Internazionali (IAI), une conférence intitulée « La sécurité européenne après la Libye et l’Ukraine : quel leadership ? ».

L’introduction de Filippo di Robilant, ancien conseiller de la ministre des affaires étrangères Emma Bonino, et les remarques introductives de Joylon Howorth, professeur à l’université de Yale et auteur de l’article présenté lors de la conférence, ont été suivies d’un débat avec Nicole Gnesotto, vice-présidente de NE-IJD, Sergio Jesi, vice-président de Elettronica, et Marcin Terlikowski, analyste au sein du programme Sécurité internationale de l’Institut polonais des affaires étrangères, modéré par Alexandra de Hoop Scheffer, directeur du bureau de Paris du German Marshall Fund.

Cette Synthèse vise à présenter les principales idées débattues lors du séminaire et est divisée en trois parties :
1. Quel leadership ?
2. Constituer un noyau dur
3. Donner de nouveaux outils à la relation PSDC-OTAN