Policy Paper 206

L’Europe devrait-elle dépenser davantage pour la diplomatie, le développement et la défense ?

Combien l’Allemagne doit-elle dépenser pour la politique étrangère et de sécurité ? C’est l’une des questions au centre du débat des élections allemandes. Une proposition vise à atteindre 3% du PIB de chaque pays européen consacré à la diplomatie, au développement et à la défense.

| 15/01/2018

Combien l’Allemagne doit-elle dépenser pour la politique étrangère et de sécurité ? C’est l’une des questions au centre du débat des élections allemandes. Une proposition vise à atteindre 3% du PIB de chaque pays européen consacré à la diplomatie, au développement et à la défense.

Ce Policy paper par Nicole Koenig, chercheur senior au Jacques Delors Institut – Berlin, et Jörg Haas, chercheur associé au Jacques Delors Institut – Berlin, montre que les États membres de l’UE sont loin de l’objectif des 3% et que leurs profils de dépenses sont très divers. Afin de renforcer la contribution de l’UE à la sécurité collective, les États membres ont deux options : dépenser plus au niveau national ou dépenser mieux grâce à la coopération et aux économies d’échelle. Nicole Koenig et Jörg Haas montrent que les deux options ont leurs limites et recommandent de les mettre en œuvre en parallèle.

SUR LE MÊME THÈME

ON THE SAME THEME

PUBLICATIONS

Voir plus
Load more

MÉDIAS

MEDIAS

Voir plus
Load more

ÉVÉNEMENTS

EVENTS

Voir plus
Load more