Autres documents
 

Politique étrangère et actions extérieures : un horizon indépassable pour l’UE ?

Nous vous proposons la version anglaise d’un article d’Yves Bertoncini publié par  » La Revue Socialiste  » et dressant un état des lieux des progrès et limites de l’action extérieure de l’UE vingt ans après le lancement de la  » PESC  » par le Traité de Maastricht.

|   05/11/2013             |   Yves Bertoncini             |   Europe dans le monde
Autres documents
Nous vous proposons la version anglaise d’un article d’Yves Bertoncini publié par « La Revue Socialiste » et dressant un état des lieux des progrès et limites de l’action extérieure de l’UE vingt ans après le lancement de la « PESC » par le Traité de Maastricht.

Cette Tribune rappelle que la proclamation d’une « PESC » a eu pour principal effet de nourrir un procès en inexistence depuis lors, mais aussi de promouvoir l’idée que son développement serait bien utile dans un monde où l’Europe rétrécit sans cesse.

Elle combine des analyses et recommandations sur trois registres complémentaires :
1 – Les éléments d’une politique extérieure de l’UE existent bel et bien.
2 – Aller au-delà de « l’Europe espace » est la responsabilité des partisans de « l’Europe puissance »
3 – L’évolution du contexte international pourrait favoriser davantage d’actions extérieures communes.

Cet article est publié dans sa version française par La Revue Socialiste de décembre 2013.