Rapports
 

Pourquoi ils ont voulu l’Europe

La première pierre de la construction européenne a été posée, ne l’oublions pas, le 9 mai 1950, à Paris, par Robert Schuman, alors ministre des Affaires étrangères, dans une déclaration préparée en collaboration étroite avec Jean Monnet, commissaire au Plan. Afin d’éliminer « l’opposition séculaire » entre la France et l’Allemagne, Schuman a proposé alors de placer la production franco-allemande de charbon et d’acier sous l’autorité d’une organisation commune, à laquelle il invitait les autres pays d’Europe occidentale à se joindre, et qu’il présentait comme « les premières assises concrètes d’une fédération européenne indispensable à la préservation de la paix. »

|   11/05/2005             |   Jean-Louis Arnaud             |   Démocratie et citoyenneté