Autre document

UE et Grèce : sortir de “Europe-FMI” plutôt que de l’euro

L’expiration du programme d’aide européen à la Grèce le 30 juin et l’organisation d’un référendum dans ce pays le 5 juillet ont un point commun : celui d’ouvrir la perspective d’une fin de “l’Europe FMI” instituée sous la pression de la crise et dont il est nécessaire de sortir par le haut, à un triple titre. Tel est l’objet de ce Mot d’Yves Bertoncini.

| 01/07/2015

L’expiration du programme d’aide européen à la Grèce le 30 juin et l’organisation d’un référendum dans ce pays le 5 juillet ont un point commun : celui d’ouvrir la perspective d’une fin de “l’Europe FMI” instituée sous la pression de la crise et dont il est nécessaire de sortir par le haut, à un triple titre :

1. Adopter des mesures nationales et européennes permettant à la Grèce de revenir sur les marchés financiers
2. Sortir de relations fondées sur la conditionnalité comptable pour renouer avec la coopération politique
3. Solder les comptes de « l’Europe FMI » sur la base de responsabilités partagées

Tel est l’objet de ce Mot d’Yves Bertoncini, également publié sur Le Monde.fr et EurActiv.com.

SUR LE MÊME THÈME

ON THE SAME THEME

PUBLICATIONS

Voir plus
Load more

MÉDIAS

MEDIAS

Voir plus
Load more

ÉVÉNEMENTS

EVENTS

Voir plus
Load more