Décryptage

Une eurofaveur retrouvée : l’opinion publique espagnole et l’UE

Daniel Debomy, chercheur associé à l’Institut Jacques Delors, s’intéresse à l’évolution de l’opinion publique en Espagne alors qu’un nouveau gouvernement y entre en fonctions – évolution marquée au contraire par une nette amélioration.

| 18/06/2018

Alors que les attitudes favorables à l’Union européenne s’étaient lentement rétablies depuis le creux profond observé dix années plus tôt, à partir de 2007 la crise économique a été cause d’une nouvelle et importante dégradation dans les pays européens. L’amélioration enregistrée ces dernières années a été inégale. De manière générale, les pays du sud de l’UE ont été plus fortement et plus durablement affectés ; à côté des difficultés rémanentes de la Grèce, l’euro-désenchantement italien et la persistance d’une morosité française malgré un léger mieux sont des éléments sur lesquels l’Institut Jacques Delors s’est penché récemment.
La présente analyse s’intéresse à l’évolution de l’opinion publique en Espagne alors qu’un nouveau gouvernement y entre en fonctions – évolution marquée au contraire par une nette amélioration.

SUR LE MÊME THÈME

ON THE SAME THEME

PUBLICATIONS

Voir plus
Load more

MÉDIAS

MEDIAS

Voir plus
Load more

ÉVÉNEMENTS

EVENTS

Voir plus
Load more