Policy Paper 260

Union européenne / Russie.

LES SANCTIONS, ET APRÈS ?

| 24/03/2021

Depuis 2014, face à la Russie, l’Union européenne (UE) a élaboré, développé et reconduit une politique de sanctions sectorielles et individuelles. Réalisant une difficile unité entre les États membres et affirmant le rôle géopolitique de l’Union européenne, cette politique n’a aujourd’hui d’autre perspective que de se prolonger indéfiniment.

Aussi indispensables soient-elles, les sanctions ne constituent pourtant pas à elles seules la « politique russe » de l’Union. Même complétées par les Cinq principes énoncés par Federica Mogherini en 2016, elles ne sont pas parvenues à changer l’action extérieure de la Fédération, pas plus qu’elles n’ont infléchi la trajectoire autoritaire du régime. Si l’Union européenne ne peut démanteler ces sanctions sans commettre un aveu de faiblesse, elle doit les compléter par une stratégie élargie et diversifiée. Les sanctions sont une tactique négative et défensive visant à stopper la politique aventuriste de la Russie. Elles doivent être mises au service d’une stratégie d’affirmation des priorités européennes afin d’obtenir des résultats politiques et économiques tangibles.

Seules, des sanctions ne font pas une politique. Mais la politique russe de l’Union ne peut aujourd’hui se passer des sanctions. Voilà le défi russe de l’Union européenne.

SUR LE MÊME THÈME

ON THE SAME THEME

PUBLICATIONS

Voir plus
Load more

MÉDIAS

MEDIAS

Voir plus
Load more

ÉVÉNEMENTS

EVENTS

Voir plus
Load more