Contributeur externe
Miguel Moratinos
 
Ancien ministre des Affaires étrangères et de la Coopération en Espagne
 

Miguel Ángel Moratinos obtient une licence de droit et de sciences politiques à l’Université complutense de Madrid. En 1974, il intègre le ministère des Affaires étrangères. Quatre ans plus tard, il devient directeur de la section de coordination pour l’Europe orientale du ministère des Affaires étrangères. Un an plus tard, il est nommé ambassadeur en République fédérale socialiste de Yougoslavie jusqu’en 1984. Cette année, il est désigné conseiller politique à l’ambassade d’Espagne à Rabat au Maroc, et conserve ce poste jusqu’en 1987. À la suite de cette carrière diplomatique, il fait son retour en Espagne, comme sous-directeur général pour l’Afrique du Nord du ministère entre 1987 et 1991, avant d’être nommé directeur général de la Coopération avec le monde arabe jusqu’en 1993. Par la suite, il occupe, jusqu’en 1996, le poste de directeur général de la Politique extérieure pour l’Afrique et le Moyen-Orient. En , Miguel Moratinos est nommé ambassadeur d’Espagne en Israël. Il doit démissionner dès le mois de décembre suivant, à la suite de sa nomination comme Envoyé spécial de l’Union européenne au Proche-Orient pour le processus de paix israélo-palestinien. Il conserve cette fonction pendant six ans et demi, démissionnant en Le , il est élu député de la province de Cordoue aux élections législatives. Le 18 avril suivant, il est nommé ministre des Affaires étrangères et de la Coopération dans le premier gouvernement de José Luis Rodríguez ZapateroLors des élections législatives du , il est réélu représentant de Cordoue, en seconde position sur la liste menée par Carmen Calvo, ancienne ministre de la Culture. Le 14 avril, il est reconduit à son poste ministériel dans le second cabinet Zapatero, poste qu’il conserve jusqu’en 2010.