interview
 
“Le Royaume-Uni a perdu son premier vote à 230 voix, le deuxième à 150 voix et le troisième à 60 voix”

For Pascal Lamy, “La Grande-Bretagne a toujours été tenté par l’Europe économiquement mais pas politiquement. De temps en temps ça a basculé dans un sens ou dans l’autre: malgré la tentation économique, ils ont commencé par dire non pendant 20 ans dans les années 60, puis la tentation économique l’a emportée donc ils sont entrés et maintenant ça vient de changer. Au fond pour la Grande Bretagne, il s’agit de sortir le plus possible politiquement et le moins possible économiquement mais ce compromis-là, madame May a été infichue de le fabriquer chez elle.”

|   29/03/2019               |   France Info             |   Lamy Pascal             |   Law and institutions
...
LIRE LA SUITE