Autres documents
 

Europe-United States: A New Deal? Transatlantic Cooperation: Changing Context, New Actors

In a critical context and after the recent election of President Obama, diplomats, experts and researchers of both sides of the Atlantic were invited to assess the potential of a new EU/US relationship. This expert seminar was organised by Notre Europe, the Parisian office of The German Marshall Fund, Europeum and the partners of the “Transatlantic Forum”.

|   13/03/2009             |   Nadège Chambon             |   Europe in the world
Autres documents

In a critical context and after the recent election of President Obama, diplomats, experts and researchers of both sides of the Atlantic were invited to assess the potential of a new EU/US relationship. This expert seminar was organised by Notre Europe, the Parisian office of The German Marshall Fund, Europeum and the partners of the “Transatlantic Forum”.

 

The “Transatlantic Policy Forum” is sponsored by the Delegation of the European Commission in Washington. The first step of the project which took place in Paris was feasible thanks to the Institute of European Democrats.

 

This first Transatlantic Policy Forum in Paris is made possible thanks to the support of The Institute of European Democrats in Brussels and also European Commission Délégation in Washington which support the project.

 

Abstracts

 

Énergie, changement climatique, crise financière, prolifération nucléaire, immigration, crise russo-géorgienne, terrorisme. La montée en puissance d’enjeux appelant une régulation mondiale engage singulièrement l’Union européenne et les Etats-Unis. En effet, malgré l’affirmation des pays émergents, la refonte de la gouvernance globale n’aura pas lieu sans leadership de la part des deux principaux acteurs de l’ordre mondial.

 

L’élection à la tête de l’exécutif américain d’un candidat ayant fait campagne sur le thème du « changement », a fait naître de nombreux espoirs dans le monde. Après huit années d’une administration plus encline à l’unilatéralisme qu’au multilatéralisme, la mise en place du nouveau pouvoir est très attendue. La mobilisation réussie des Européens au cours du second semestre 2008 – face aux crises russo-géorgienne, économique et financière – et la ferme intention de la présidence tchèque de l’UE d’entretenir la dynamique insufflée par la France, tend à crédibiliser l’action européenne sur la scène internationale. Ces évolutions concomitantes de part et d’autre de l’Atlantique, invitent à engager une réflexion sur le rôle de la relation UE/Etats-Unis.

 

Diplomates, experts et chercheurs des deux rives, étaient conviés à Paris mi-décembre 2008, pour analyser les horizons ouverts par ces changements. Lors de ces débats, de lourdes incertitudes liées aux effets de la crise ont donné des accents de prudence quant aux évolutions à anticiper. Ils ont permis en revanche de briser les « mythes européens » construits pendant la campagne, à l’égard du Président Obama, et de formuler des attentes réalistes visà – vis des Etats Unis et de la relation UE-US.