Policy Paper 122
 

La politique de cohésion face à la crise : quels effets pour les régions de l’UE ?

Ce Policy Paper de Patrick Faucheur cherche à mettre en évidence les changements intervenus dans le développement des régions depuis la crise, au travers du rôle joué par la politique de cohésion.

|   15/01/2015             |   Patrick Faucheur             |   Economie et finance
Policy Paper

Ce Policy Paper de Patrick Faucheur sur le sixième rapport de la Commission européenne sur la cohésion ne prétend pas faire un résumé exhaustif des éléments contenus dans le rapport mais cherche davantage à mettre en évidence les changements intervenus dans le développement des régions depuis la crise au travers du rôle que la politique de cohésion a joué dans ce contexte, contribuant à en atténuer les effets, tout en continuant à soutenir la cohésion économique et sociale. Elle apporte aussi un éclairage particulier sur la question de la gouvernance des territoires et sa relation avec la mise en œuvre de la politique de cohésion, notamment quant à son efficacité.

La première partie est l’occasion de dresser un bilan synthétique sur l’impact de la crise sur la croissance des régions mais aussi sur les difficultés qu’elles rencontrent, notamment en termes d’emploi. Le constat est assez sévère et témoigne de l’inversion des tendances en matière de convergence, observée après la crise, donnant lieu à des écarts de richesse entre les régions en 2013 revenus à un niveau équivalent à celui de 2000. La situation de l’emploi a aussi été fortement impactée par la crise pour s’élever à un niveau qui n’avait pas été atteint depuis une vingtaine d’années, notamment en ce qui concerne l’emploi des jeunes.

La deuxième partie met l’accent sur le niveau des investissements publics dans les régions qui a fortement décru après la crise, celle-ci ayant affecté durablement la situation des finances publiques. Dans ce contexte, la politique de cohésion a pris une acuité particulière pour compenser la baisse des investissements publics. On a pu observer qu’en 2013, la contribution des fonds de l’UE relevant de la politique de cohésion à l’investissement public dans les régions a représenté 9 fois plus qu’en 2007.

La troisième partie établit, à partir d’indicateurs issus, notamment, de la Banque mondiale, une corrélation entre la qualité de la gouvernance des territoires et l’efficacité de la politique de cohésion. La Commission a, en effet, tiré le constat que le niveau d’accroissement du PIB dans les régions les moins développées a été d’autant plus important, à dépenses équivalentes, dans les régions dotées d’une bonne gouvernance.

Ce Policy Paper conclut sur le rappel des liens entre la mise en œuvre de la politique de cohésion et la gouvernance économique et budgétaire de l’UE que les effets de la crise ont eu tendance à renforcer et les nouvelles dispositions pour la période 2014-2020 qui en tiennent largement compte.