Blog post

Rapport annuel 2021. Tourner la page

| 08/04/2022

Édito

En 2021, l’Europe a initié un changement d’ère. D’abord, en entrant dans l’après-Brexit, devenu effectif au 1er janvier par la sortie du Royaume-Uni de l’union douanière et du marché intérieur, excepté l’Irlande du Nord. Cette amputation de l’Union européenne n’a pas fini de produire ses contre-effets. Mais elle a montré jusqu’au bout la cohésion des Vingt-Sept face au choix britannique aventureux. L’Europe est aussi entrée sans regret dans l’après-Trump. Une cordialité dans la relation transatlantique a pu être au départ retrouvée avec l’administration Biden. Les Européens ont toutefois fait l’amère expérience de l’unilatéralisme américain, comme lors du retrait d’Afghanistan. Et ils savent que le trumpisme n’est pas défait. 2021 n’aura pas été non plus complètement celle du post-Covid. Les variants du coronavirus n’ont eu cesse de retarder la sortie de la pandémie. L’Europe a cependant montré son incontournable plus-value pour orchestrer la campagne de vaccination et pour soutenir directement les économies par la mise en oeuvre d’une relance budgétaire sonnante et trébuchante. Au coeur de l’Union, c’est finalement l’ère de l’après-Merkel que l’année a commencé. Les législatives allemandes ont donné à voir une alternance démocratique exemplaire. L’arrivée au pouvoir d’une nouvelle coalition, à l’agenda européen affirmé, fut de bon augure pour la présidence française du Conseil de l’UE, dont 2021 aura été l’année préparatoire. Pour l’Institut Jacques Delors aussi, qui a mobilisé sa réflexion pour ce grand rendez-vous européen.

En 2021, notre think tank a, lui, franchi un nouveau cap, celui des 25 ans de sa fondation. L’occasion d’un grand événement à l’Odéon-Théâtre de l’Europe, où nous avons eu l’honneur de recevoir le Président de la République, Emmanuel Macron, avec l’ensemble de nos partenaires, soutiens et membres de notre réseau, à la veille de la présidence française du Conseil. L’occasion aussi de réaffirmer notre expertise européenne reconnue dans les domaines social, économique, politique, énergétique, sanitaire, éducatif, géopolitique et culturel.

Sans attendre l’Année européenne de la jeunesse, 2021 nous aura aussi permis de développer nos activités envers la nouvelle génération, avec l’Académie Notre Europe, un prix du livre dédié et la première édition de la Conférence Jacques Delors. Cet ancrage auprès des jeunes nourrit nos idées pour « penser l’Europe », selon la devise partagée avec nos « soeurs » de Berlin et de Bruxelles, en fidélité aux convictions et à l’oeuvre de Jacques Delors.

Alors qu’en 2022 la Russie livre une guerre fratricide contre l’Ukraine, nous sommes plus que jamais convaincus du bien-fondé de cette oeuvre de paix, qui doit encore
affirmer toute sa puissance.

Enrico Letta, président
Sébastien Maillard, directeur

Lire la suite →

SUR LE MÊME THÈME

ON THE SAME THEME

PUBLICATIONS

Voir plus
Load more

MÉDIAS

MEDIAS

Voir plus
Load more

ÉVÉNEMENTS

EVENTS

Voir plus
Load more