Décryptage
 
Un nouveau président, pour quoi faire ?
António Vitorino prend position sur les principaux enjeux du Conseil européen des 26-27 juin 2014, lors d’un entretien portant sur le programme de l’UE, la présidence de la Commission, la croissance et l’emploi, la politique migratoire et l’Ukraine.
|   24/06/2014             |   António Vitorino             |   Europe dans le monde
Décryptage

Notre président, António Vitorino, prend position sur les principaux enjeux du Conseil européen des 26 et 27 juin 2014, lors d’un entretien portant sur les questions suivantes :

1. Pensez-vous que le programme d’action de l’UE à l’horizon 2019 doit faire l’objet d’un traitement particulier au cours de ce Conseil européen ?

2. Le Conseil européen est appelé à proposer au Parlement européen un candidat à la présidence de la Commission : quelle est votre position sur ce registre ?

3. Le Conseil européen va clôturer un nouveau « semestre européen » et évoquer les perspectives de croissance et d’emploi : quels sont les priorités sur ce registre ?

4. Le Conseil européen est appelé à adopter de nouvelles orientations en matière de liberté, sécurité et de justice : quelles sont vos recommandations, notamment en matière migratoire ?

5. Quels sont à votre avis les principaux messages que le Conseil européen doit formuler à propos de la situation en Ukraine ?