Autres documents
 
Consolider l’UEM, une tâche vitale
Jacques Delors s’est exprimé récemment lors d’un dîner avec les membres du Comité européen d’orientation (CEO) de Notre Europe - Institut Jacques Delors, auquel étaient invités des personnalités extérieures et des journalistes. Son discours a essentiellement porté sur trois points : la fragilité de la zone euro, la détérioration du climat interne à l’UE et les réformes institutionnelles à envisager. Il a aussi abordé les relations entre l’UE et le Royaume-Uni et l’attitude à adopter face à la proposition d’union politique de la chancelière allemande Angela Merkel.
|   07/12/2012             |   Jacques Delors             |   Droit et institutions
Autres documents
Jacques Delors s’est exprimé récemment lors d’un dîner avec les membres du Comité européen d’orientation (CEO) de Notre Europe – Institut Jacques Delors, auquel étaient invités des personnalités extérieures et des journalistes. Son discours a essentiellement porté sur trois éléments clés :

1. La crise financière, révélatrice de la fragilité de la zone euro;
2. La détérioration du climat interne à l’UE;
3. L’UE se trouve face à des obstacles institutionnels.

Son intervention a aussi porté sur les relations entre l’UE et le Royaume-Uni et l’attitude à adopter face à la proposition d’union politique de la chancelière allemande Angela Merkel.

Le Comité
européen d’orientation (CEO) réunit des personnalités
européennes de haut niveau pour débattre de sujets fondamentaux pour
l’avenir de l’UE. Il joue un rôle d’orientation pour les travaux de Notre Europe – Institut Jacques Delors et émet des pistes pour
l’avenir de la construction européenne.

Présidé par Jacques Delors, le CEO de
réunit une fois par an. A l’issue de ses travaux, il adopte une déclaration, publiée dans de très nombreux quotidiens nationaux européens.
Les réunions du CEO font aussi l’objet des plusieurs synthèses autour des sujets abordés pendent les discussions.