Autres documents
 
Le Traité de Lisbonne : un second souffle pour l’Union ?
Le traité de Lisbonne sera signé par les Vingt-sept le 13 décembre prochain. Un précieux pas en avant. Il lui restera néanmoins à être ratifié par tous, ce qui n'est pas une simple formalité car - l'histoire de la construction européenne l'a maintes fois montré - la ratification des traités n'est jamais acquise d'avance. On l'a vu dés 1954 avec le traité de la CED, qui n'avait pourtant que six signataires. Alors à vingt-sept... Faute de pouvoir lire dans une boule de cristal le résultat de cette longue course d'obstacles qu'est un processus de ratification, on peut au moins porter un regard sur le texte soumis à cette ratification.<br/ >
|   24/01/2008             |   Alain Dauvergne             |   Droit et institutions
Autres documents
Le traité de Lisbonne sera signé par les Vingt-sept le 13 décembre prochain. Un précieux pas en avant. Il lui restera néanmoins à être ratifié par tous, ce qui n’est pas une simple formalité car – l’histoire de la construction européenne l’a maintes fois montré – la ratification des traités n’est jamais acquise d’avance. On l’a vu dés 1954 avec le traité de la CED, qui n’avait pourtant que six signataires. Alors à vingt-sept… Faute de pouvoir lire dans une boule de cristal le résultat de cette longue course d’obstacles qu’est un processus de ratification, on peut au moins porter un regard sur le texte soumis à cette ratification.