Projets
#EUIdea
 
 

L’évolution récente de la politique et des mesures européennes a montré que la différenciation ne pouvait plus être traitée comme une anomalie dans le processus d’intégration. Cela a posé un ensemble de questions essentielles aux universitaires et aux décideurs politiques: quelle forme et quel degré de différenciation est, non seulement compatible, mais également propice à une UE plus efficace, plus cohérente et plus démocratique.

Le projet EU IDEA – Intégration et Différenciation pour l’Efficacité et la redevabilité – s’attaque à ces problèmes et essaie de trouver des solutions viables. EU IDEA rassemble 15 partenaires de l’UE et hors UE dans un effort de recherche et de diffusion coordonné par IAI, à partir de janvier 2019 et d’une durée de trois ans.

Le projet examine les fondements historiques et philosophiques de la différenciation à l’intérieur et à l’extérieur de l’UE (WP1); il traite de la différenciation en matière de gouvernance et de responsabilité (WP 2), des questions de constitutionnalisation et d’identité européenne (WP 3); il analyse la pratique de différenciation de l’UE dans des domaines politiques clés tels que l’Union économique et monétaire et le marché unique, la politique étrangère, de sécurité et de défense, l’espace de libre circulation, la politique de sécurité et de justice, ainsi que la politique de migration (WP 4-5- 6), en accordant une attention particulière aux implications du Brexit (WP 7); et il examine les différentes visions nationales en matière de différenciation, tant au niveau des élites politiques que des citoyens (WP8).

Les résultats de la recherche serviront à définir les critères – institutionnels, politiques et sociaux – nécessaires à l’analyse des scénarios futurs d’intégration différenciée (ou de désintégration) et à formuler des recommandations aux institutions européennes et nationales (WP 9).