Autres documents
 
Remettre de l’ordre dans la PAC : pour une politique européenne de l’agriculture et de l’alimentation
La question agricole a brutalement pris un tour dramatique avec les émeutes de la faim (...) les conséquences sur les revenus des producteurs européens pourraient permettre paradoxalement de rebattre les cartes intelligemment.
|   15/04/2008             |   Jean Nestor             |   Droit et institutions
Autres documents

L’évolution des cours des matières premières justifie une réforme en profondeur de l’ensemble incohérent qu’est devenue la politique agricole commune. C’est l’occasion pour l’Union européenne de sortir des stéréotypes anciens et des mauvais compromis qu’ils ont empilé. 

Puisque la plupart des anciens instruments sont « débranchés » par l’évolution des marchés, il devient possible de distinguer entre une révision sereine de la régulation des marchés agricoles et alimentaires dont l’Europe a besoin et un réexamen des politiques actuellement financées au titre de la PAC, qui n’ont aucune raison d’être fédérées par une politique agricole et de prendre la forme de transferts de revenus aux agriculteurs. Cette situation, qui va être la source de beaucoup de difficultés dans le monde, peut être la chance pour l’Europe de remettre de l’ordre dans sa plus ancienne politique commune. »