Policy Paper 180
 
Une Commission politique grâce à une nouvelle organisation. « Cette fois, c’est différent ». Vraiment ?
En 2014, Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, a déclaré qu’il souhaitait faire de la Commission une institution « plus politique ». La mise en place d'une nouvelle structure organisationnelle a-t-elle permis de répondre à cet objectif ?
|   15/02/2017             |   Marine Borchardt             |   Droit et institutions
Policy Paper
En 2014, Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, a déclaré qu’il souhaitait faire de la Commission une institution « plus politique ». En créant des équipes de projet dirigées par des vice-présidents, le président Juncker a mis en place une nouvelle structure organisationnelle instituant une nouvelle hiérarchie politique et tendant vers un processus décisionnel interne plus politique. Cette expérience répond-elle à l’ambition première du président Juncker ? Doit-elle être maintenue dans les futures Commissions ?
Dans ce Policy Paper, Marine Borchardt, diplômée du Collège d’Europe et lauréate du Prix Jacques Delors 2016, examine la nouvelle hiérarchie politique mise en place, les évolutions du processus décisionnel interne et la coopération entre vice-présidents et commissaires au sein de ces équipes de projet. Le Policy Paper conclue que la nouvelle organisation répond à l’ambition de rendre la Commission plus politique, tout en soulignant les problèmes devant encore être résolus, notamment concernant la mise en œuvre de la structure en pratique.

Ce Policy Paper est également disponible en anglais.