Policy Paper
 

Les européens face au risque de la régression démocratique : que faire ?

La présente note résulte d’une coopération entre les Instituts Jacques Delors de Paris et de Berlin et fait des propositions concrètes pour la législature européenne à venir.

|   02/09/2019             |   Thierry Chopin             |   Démocratie et citoyenneté
Policy Paper

1- Énergie (Thomas Pellerin-Carlin et al.)
2- Eurozone (Lucas Guttenberg)
3- Commerce (Elvire Fabry)
4- Politique étrangère et de sécurité (Nicole Koenig)
5- Numérique (Paul-Jasper Dittrich)

6- Démocractie (Thierry Chopin)
Les principes de la démocratie libérale et de l’état de droit constituent les fondements juridiques et politiques de l’UE. Depuis plusieurs années, la démocratie libérale a été remise en question sous la pression des forces politiques populistes et extrémistes. Même s’il n’existe pas de solutions simples, il est essentiel de développer une stratégie pour contrer ces évolutions. Tout d’abord, la Cour européenne de justice doit jouer un rôle central dans la protection des valeurs européennes fondamentales et de l’état de droit. Ensuite, il est indispensable de renforcer le contrôle de l’utilisation des fonds communautaires et de renforcer le rôle de l’UE dans la lutte contre la corruption, qui constitue l’un des aspects de la régression démocratique actuelle. Enfin, une stratégie politique est nécessaire : la première étape consiste à reconnaître l’urgence de ce problème, qui constitue une lutte intellectuelle, politique et culturelle et dont la clé repose dans les politiques d’éducation et de culture ; l’autre clé doit être trouvée par les élites politiques européennes, qui doivent s’approprier le discours sur les valeurs européennes et constamment le stimuler, de manière crédible et audible.

7- Migration (Lucas Rasche)

8- Emploi & social (Sofia Fernandes)
9- Budget (Eulalia Rubio)