Autres documents
 
L’intégration differenciée en graphique
Ce graphique montre l'état de l'intégration différenciée dans l'Union européenne en septembre 2013. Valentin Kreilinger, chercheur à Notre Europe - Institut Jacques Delors, montre quels États membres participent aux différents arrangements et mécanismes européens.
|   25/07/2013             |   Valentin Kreilinger             |   Droit et institutions
Autres documents

Ce graphique montre l’état de l’intégration différenciée dans l’Union européenne en septembre 2013. Valentin Kreilinger, chercheur à Notre Europe – Institut Jacques Delors, montre quels États membres participent aux différents arrangements et mécanismes européens.

Les modalités d’intégration différenciée analysées ici sont l’Espace économique européen, Schengen, l’UE elle-même, les États membres dont la monnaie est l’euro (€), le Pacte Euro Plus, le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance dans l’Union économique et monétaire et les coopérations renforcées selon l’article 20 du TUE : le brevet, le divorce et la taxe sur les transactions financières.