Conférence
 

Paris, 28 octobre 2019 – Le Mutualisme, soluble dans l’IA ?

28/10/2019 - 18:30 > 20:30
 
Dans le cadre de leur cycle de séminaire, l'Institut Jacques Delors et le groupe MACIF organisent un événement qui se concentrera sur les enjeux éthiques et de gouvernance : quel(s) modèle(s) de gouvernance adopter pour intégrer au mieux les technologies d’IA au sein des sociétés et en prévenir les risques potentiels ? Quoi ou qui protéger ? Comment ? Le mutualisme, notion chère à nos partenaires de la MACIF, est-il un modèle envisageable ?

Le développement de l’Intelligence artificielle, et l’intégration progressive de ces technologies dans les systèmes économiques, sociaux et politiques, soulèvent, en parallèle, des enjeux éthiques et de gouvernance. En effet, l’IA semble suivre une logique d’individualisation, qui, se basant sur les principes de reconnaissance et de caractérisation d’un individu au sein d’un groupe (de collaborateurs, de consommateurs, de citoyens, etc.), rend la collecte des données personnelles plus importante et plus rapide. Le modèle mutualiste, entendu comme système de solidarité sociale fondé sur l’entraide réciproque des membres qui cotisent, et se caractérisant donc par un phénomène de « masse » et d’anonymisation, irait-il à l’encontre de cette logique d’individualisation ?

Dépendant de l’usage qui en est fait, cette logique d’individualisation comporte des risques. Un algorithme peut être utilisé pour améliorer le bien-être des utilisateurs et des citoyens (ex : meilleure répartition des ressources sociales) ou en faciliter la surveillance, au risque de réduire l’espace de liberté (ex : système de « crédit social » en Chine). Prévenir les risques éthiques d’un usage plus important de l’IA dans nos organisations et nos sociétés, nécessite de se questionner sur le modèle de gouvernance à développer : quoi protéger ? Qui protéger ? Comment protéger ?

18:30 – Mot de bienvenue par Philippe Perrault, vice-président, groupe MACIF

18:35 – L’ambition numérique de la nouvelle Commission
Introduction par Sébastien Maillard, directeur de l’Institut Jacques Delors

18:45 – Table-ronde : « le mutualisme, soluble dans l’IA ? »
Bruno Mettling, directeur général, cabinet Topics, ancien Directeur des Ressources Humaines d’Orange
Guillaume Buffet, vice-Président Renaissance Numérique, président, U Change

20:15 – Conclusion et mise en perspective
Sylvie Delacroix
, professeur en droit et éthique, Université de Birmingham, membre du Alan Turing Institute

Séminaire uniquement sur invitation