Autres documents
 

Discours de Jacques Delors au Colloque du Club Témoin sur les relations entre la France et l’Europe

Dans cette allocution du 10 novembre 2004, Jacques Delors revient sur le débat en France et le malaise qu’il entraine en distinguant d’une part la nostalgie française et d’autre part son ambition.

|   25/11/2004             |   Jacques Delors             |   Démocratie et citoyenneté
Autres documents

Le président du Parlement européen, le socialiste espagnol Josep Borrell a proposé une analyse claire et exhaustive du nouveau traité sur les institutions de l’Union. Il a parlé d’un compromis entre les valeurs des socialistes d’un côté, les faits et les contraintes de l’autre et il a dit OUI à une Europe qui va de l’avant sans se priver pour autant de possibilités d’alternative plus conformes à nos voeux

Ce discours, on pourrait le tenir dans tous les pays membres de l’Union mais, compte tenu du malaise diffus en France, qui n’est pas dû seulement au débat à l’intérieur du PS, je voudrais être plus franco-français et faire notamment une distinction, à mes yeux importante, entre la nostalgie française d’un côté et l’;ambition française de l’autre.