Autres documents
 
Démocratie européenne : quels nouveaux défis ?
À l’heure où la fracture démocratique entre l’UE et ses peuples est dénoncée comme un facteur de panne du projet européen, il est nécessaire de faire toute la lumière sur les débats autour des nombreux ressorts démocratiques de cette construction hybride qui peine parfois à se faire décrire comme représentative et à l’écoute de ses citoyens.
|   04/07/2017             |   Hamza Abbas             |   Démocratie et citoyenneté
Autres documents
Le « déficit démocratique » de l’Union européenne est un marronnier bien connu des contempteurs et sceptiques de la construction européenne comme de certains de ses promoteurs qui souhaiteraient plus de transparence, plus de participation citoyenne, des élections directes pour toutes les institutions ou encore une simplification des relations entre institutions.
À l’heure où la fracture démocratique entre l’UE et ses peuples est dénoncée comme un facteur de panne du projet européen, il est nécessaire de faire toute la lumière sur les débats autour des nombreux ressorts démocratiques de cette construction hybride qui peine parfois à se faire décrire comme représentative et à l’écoute de ses citoyens.
Cette synthèse écrite par Hamza Abbas, assistant de recherche à l’Institut Jacques Delors, reprend les analyses et recommandations évoquées lors du colloque sur les défis que la construction européenne doit relever en matière de dialogue, institutions et politiques démocratiques, organisé par l’Institut Jacques Delors le 26 juin 2017 à l’Assemblée nationale, en partenariat avec Toute l’Europe, dans le cadre du projet “More EU to overcome the crisis”.