Décryptage
 
« Une souveraineté partagée pour contrôler des frontières déjà partagées »
Notre président, António Vitorino, prend position sur les principaux enjeux du Conseil européen des 17-18 décembre 2015 en répondant à des questions portant sur la crise des réfugiés et le terrorisme, le marché unique, la réforme de l’UEM et le référendum d’appartenance britannique.
|   16/12/2015             |   António Vitorino             |   Europe dans le monde
Décryptage

Notre Président, António Vitorino, prend position sur les principaux enjeux du Conseil européen des 17-18 décembre 2015 en répondant aux questions suivantes:

1. Le Conseil européen va se livrer à un exercice de bilan et perspectives de ces orientations et décisions face à la crise des réfugiés : sur quoi doit-il d’abord insister ? 

2. Le Conseil européen va évoquer la lutte contre le terrorisme, qui replace l’espace Schengen au cœur des débats au niveau européen : quelles sont vos recommandations sur ce registre ?

3. Le Conseil européen va évoquer le parachèvement du marché unique dans toutes ses dimensions : quels sont les enjeux prioritaires à vos yeux?

4. Les dirigeants de l’UE vont également revenir sur les projets de la réforme de l’Union économique et monétaire : quels sont les enjeux de court terme à vos yeux ? 

5. Le Conseil européen devrait faire le point sur les négociations préalables au référendum sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’UE : qu’en attendez-vous ?